Rouge

L'Autre Médecine

La médecine autrement...

Le Rouge

Mots clés:

 

feu, chaleur, température,

sang, vie, vitalité, énergie, force,

dynamisme, courage, volonté,

travail, activité, productivité,

reproduction, naissance, instinct de survie, sport

  • couleur primaire lumière
  • Longueur d'onde 630 nm
  • complémentaire du Cyan

 

Le Rouge est aussi appelé Rouge Sang ou Rouge Feu car de cette couleur se dégage une sensation de chaleur.

Cette notion de chaleur se rapporte non seulement au climat mais aussi à l'intérieur bien chaud de nos habitations ainsi qu'à l'intérieur de notre corps.

Sans chaleur il n'y a plus de vie.

Symbolique du rouge

Le feu depuis des millénaires permet à l'homme de se réchauffer et de se protéger des animaux sauvages, raison pour laquelle il est associé à la survie.

Mais c'est également le feu qui fait fonctionner les machines, les moteurs, les usines.

Il représente donc aussi l'activité, l'action, l'effort et la production.

L'association du Rouge avec le sang parait une évidence.

Le sang, ce symbole de vie et de chaleur est associé à la vitalité, à la force physique, à l'énergie, au courage et à la volonté.

Il est par déduction également lié à la reproduction.

Cette reproduction nécessaire à la pérennité de l'espèce.

Il faut cependant distinguer cette sexualité reproductrice liée au rouge de la sexualité ludique qui elle, est plutôt liée à l'orange.

Propriétés thérapeutiques du Rouge

stimulant, tonifiant et activant physique

  • stimulant physique
  • tonifiant, fortifiant
  • énergétique, dynamisant
  • revitalisant, défatigant
  • lutte contre le froid
  • stimule les gonades
  • antianémique
  • utilisé en milieu de traitement

Organes, tissus et fonctions en relation avec le Rouge

Les fonctions urogénitales

Le système reproducteur

Les ovaires et les testicules

Les reins

Le sang artériel, l'hémoglobine

La tension artérielle

Le nerf sciatique

Les dents

Les vertèbres L3-L4-L5

Pour les scientifiques:

Le rouge ou les rouges sont les longueurs d'ondes les plus utilisées en photobiomodulation.

 

le rouge dont la longueur d'onde (λ) est de 620 ou 630 nm

le rouge foncé: λ de 680 nm

le rouge profond: λ de 760 nm

l'infrarouge: λ de 820 nm

 

Ces 4 longueurs d'ondes ont une pénétration tissulaire plus importante mais ont surtout des récepteurs spécifiques sur la cytochrome C oxydase dans les mitochondries. Elles permettent une activation de celles-ci et donc une augmentation de la synthèse d'ATP qui est le véritable moteur des cellules.

 

Effets biologiques de la lumière rouge monochromatique sont multiples:

  • Augmentation des niveaux de l’ATP
  • Modulation de la synthèse de l'ADN
  • Modulation de la synthèse de l'ARN
  • Réduction du stress oxydatif
  • Réduction de l'apoptose
  • Amélioration du métabolisme cellulaire
  • Augmentation de la microcirculation
  • Formation de nouveaux capillaires
  • Prolifération et migration cellulaire
  • Modulation des niveaux de cytokines
  • Modulation des médiateurs inflammatoires
  • Diminution de l’inflammation
  • Augmentation de l'activité des leucocytes
  • Modulation des facteurs de croissance
  • Augmentation de la production d’enzymes
  • Accélération de la cicatrisation
  • Réabsorption des œdèmes
  • Régénération des vaisseaux lymphatiques
  • Prolifération des fibroblastes
  • Augmentation de la synthèse du collagène
  • Transformation des fibroblastes en myo-fibroblastes
  • Augmentation de la synthèse des ostéoblastes
  • Diminution de l’activité des fibres nerveuses C
  • Réduction de l'excitabilité du système nerveux.

 

La photothérapie influence la synthèse et le métabolisme de nombreuses substances impliquées dans l'analgésie

  • L’endorphine
  • La prostaglandine
  • La bradykinine
  • L'acétylcholine
  • La sérotonine.
  • Le Monoxyde d’azote

 

L'application du rouge en médecine a de multiples indications:

  • Augmente la vitesse de croissance cellulaire
  • Accélère la cicatrisation de tous les tissus
  • Augmente l’activité métabolique, enzymatique, réponse immune
  • Diminue la formation de tissus fibreux
  • Action anti-inflammatoire
  • Augmente la circulation vasculaire et lymphatique
  • Stimule la croissance nerveuse

 

En pratique, permet de traiter:

  • Plaies, ulcères, cicatrices
  • Brûlures
  • Hématomes
  • Déchirure musculaire
  • Rupture tendineuse
  • Tendinite
  • Arthrite
  • Cervicalgie
  • Dorsalgie
  • Lombalgie
  • Sciatalgie
  • Névralgies diverses
  • Bursite (hygroma)
  • Gingivite
  • Parodontite
  • Inflammations diverses
  • Rhinite allergique
  • Troubles du sommeil
  • Fatigue chronique
  • Pour les sportifs: préparation et récupération musculaire
  • Rides et ridules
  • Vergétures
  • Cellulite