Soft Laser

L'Autre Médecine

La médecine autrement...

La Thérapie Laser

Photobiomodulation

Low Level Light Thérapie (LLLT)

L-A-S-E-R sont les initiales pour:

Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation

c'est une lumière - monochromatique

- non-divergente

- cohérente

 

contrairement aux LED: Light Emitting Diode

qui sont des lumières monochromatiques mais divergentes et non-cohérentes.

  • plus de puissance
  • pénètre plus profondément dans les tissus
  • surface traitée plus importante
  • laser puncture puissant

Notre NOUVEAU laser est arrivé: le Gigaalaser 15w

Laser de classe IV

Plus grande efficacité

C'est une thérapie qui se pratique en appliquant un appareil à émission de lumière rouge, infra-rouge et laser

à certains endroits de la peau selon une séquence spécifique déterminée par le médecin. (durée, fréquence, ...)

Il permet de réduire l'inflammation, les douleurs, les oedèmes,

il accélère la cicatrisation de la peau, des muscles, des tendons, des os, des nerfs, ...

Dans les douleurs aiguës:

Il faut en moyenne 3 à 4 séances à raison d'une tous les deux à 4 jours.

Pour les problèmes chroniqueo:

8-10 séances raison de 1 à 2 séances par semaine

LOCATION:

Nous avons également à votre disposition des appareils laser entièrement portables:

"esmil 1" et "esmil 2" (avec éléctrostimulation)

que vous pouvez louer pour continuer vos traitements à domicile sous la supervision du médecin.

Indications et applications courantes :

 

Programme de réhabilitation général

- intensifie les effets des autres thérapies

 

Traumatologie

- entorses récentes et séquelles ligamentaires post-traumatiques

- retard de consolidation osseuse

- oedèmes post-traumatiques

- séquelles douloureuses des fractures et luxations

- lésions musculaires post-traumatiques

- algodystrophie post-traumatique ou chirurgicale

 

Rhumatologie

- manifestations inflammatoires des arthroses : coxarthrose, gonarthrose, artroses des petites articulations (mains, pieds)

- névralgies liées aux pathologies du rachis : sciatique, cruralgie, etc.

- Périarthrite scapulo-humérale, tendinites de l’épaule,...

- polyarthrite rhumatoÏde

 

Médecine sportive

- programme de réhabilitation: préparation à l'effort et récupération rapide

- tendinopathie (achiléennes, rotuliennes, bicipitales, etc.)

- douleurs musculaires

- épicondylites, épitrochléïte

- pathologie rotulienne

- ostéochondrites de croissance

- pubalgie

- pathologie méniscale

- entorses récentes et séquelles

 

Rééducation

- séquelles post-chirurgicales

- douleurs suite à une immobilisation

- neuro-algodystrophies

- retard de consolidation osseuse

- lésions musculaires (claquages, etc.)

- cicatrisation des lésions tissulaires

- oedème post-traumatique

- instablité articulaire

 

Ostéopathie

- pathologies vertébrales aigües ou subaigües (torticolis, lumbago, etc.)

- discopathies dégénératives

- thérapie des fascias (psoïtes, etc.)

- état inflammatoire articulaire

 

Podologie

- talalgies (plantaires, postérieures)

- métatarsalgies, sésamoïdites, ...

- pathologie de l’articulation métatarsophalangienne du gros orteil (hallux valgus, goutte)

- aponévrosites plantaires

- fracture de fatigue

- cicatrisation difficile, infection, lésions de diabète.

 

chirurgie générale

- facilite et accélère la cicatrisation

- plaies traumatiques ou chirurgicales

- brûlures, engelures

- abcès, phlegmons, ...

 

Angiologie

- petites varicosités des membres inférieurs

- ulcères trophiques

- syndrome de Raynaud

 

ORL

- rhinie aiguë, allergique, atrophique, ...

- tympanoplastie (péri-opératoire)

- maladie de mesunière-sinusite: pansinusite, sinusite maxillaire, sinusite frontale

- acouphènes

 

Stomatologie

- gingivite, stomatite, parodontite

- pulpite aiguë

- fracture du maxillaire inférieur

- douleur de l'articulation temporo-mandibulaire

 

Gynécologie

- endométrite, endométriose

- dysménorrhée, troubles fonctionnel du cycle

- mastite, diminution de la production de lait

 

Néphrologie - Urologie

- prostatites aiguë et chronique

- urétrite

- cystite aiguë et chronique

- enurésie, encoprésie

 

Neurologie

- sciatalgies

- névralgie du trijumeau, névralgie faciale

- douleurs radiculaires

- fibromyalgies

- bégaiement

 

Dermatologie

- eczéma, psoriasis

- lésions herpétiques de la peau

- cicatrisation post-opératoire

- hématome sous cutanné

- affections du cuir chevelu

- mycoses unguéales

- verrues

- acnée

- rajeunissement de la peau du visage et du cou

 

Ophtalmologie

- conjonctivite aiguë

- fatigue occulaire

 

 

Biostimulation générale:

On observe une stimulation de tout l’organisme en général : le sommeil est plus réparateur, la tolérance des charges physiques (sportifs) augmente, l'état énergétique du patient s’améliore.

Au niveau circulatoire: la micro circulation augmente, la saturation du sang en oxygène est plus importante, ce qui en augmente la libération d'O2 dans les tissus, le niveau du cholestérol s’abaisse, ...

Les méthodes de stimulation générale complètent effectivement les méthodes de traitement spécifiques des maladies et s'applique pour augmenter l'immunité et les capacités énergétiques de l’organisme.

Ces méthodes peuvent être appliquées dans de nombreuses situations telles que : la sénilité, le syndrome de fatigue chronique, les patients immuno-déficients, les états infectieux chroniques, les sportifs (récupération et préparation à l’effort), les maladies inflammatoires (Polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme psoriasique), la spasmophilie, la fibromyalgie, les troubles chroniques endocriniens, les pathologies liées au stress, etc.

 

Pour les curieux:

 

PROPRIÉTÉS ET EFFETS DE LA THÉRAPIE

 

A. Anti-douleurs

 

1.Par onde magnétique= courants secondaires

 

2.Par une augmentation des substances morphinomimétiques :

• Endorphines

• Enképhalines

• Dynorphine

• Substance P

• Nogapeptides

 

3.Par diminution de la sensibilité douloureuse

(réduction de la sensibilité des récepteurs cutanés)

 

B. Anti-inflammatoire

 

1. Par diminution des protéines de l'inflammation :

• Haptaglobine

• Alpha 1 glycoprotéine

• Partie C3 du complément (sang)

2. Par diminution des médiateurs de l'inflammation :

• Prostaglandines pro-inflammatoires (PGE2)

• Leucotrinènes

• Histamine

3. Par augmentation des médiateurs de l'inflammation :

• Prostaglandines anti-inftammatoires (PGE1)

4. Par stimulation des glandes surrénales

(augmentation des 17 corticostéroïdes)

5. Par action sur la microcirculation sanguine

(diminution de la vasodilatation capillaire)

 

C. Cicatrisante

 

1. Par augmentation des fibroblastes

2. Par augmentation du collagène

3. Par augmentation de l'activité du système parasympathique

4. Par stimulation du pancréas exocrine (alphachymotripsyne = stromélisyne -IGF1)

5. Par stimulation hypophysaire (augmentation de STH -GH)

6. Par stimulation des glandes surrénales (augmentation de la sécrétion des glucocorticoïdes)

7. Par activation de la synthèse des protéines (augmentation synthèse production d'ARN et d'ADN)

8. Par augmentation de la néovascularisation tissulaire

9. Par action trophique cutanée et sous-cutanée

10. Par activation de la régénération des tissus profonds

11. Par l'évitement des phénomènes hypertrophiques (création d'adhérences, hypertrophie ou brides cicatricielles ...)

12. Par stimulation hépatique (substances mitogènes- cytokines)

13. Par augmentation des cellules souches

 

D.Restructuration osseuse

 

1. Par stimulation hépatique (hydroxylation vitamine au niveau du foie)

2. Par stimulation rénal

3. Par stimulation hypophysaire (augmentation de la sécrétion de hormone somatotrope -GH)

4. Par stimulation du complexe thyroïdien (augmentation sécrétion parathormone par les glandes parathyroïdes)

 

 

E. lmmuno-stimulante

 

1. Par augmentation de la chimiotaxie (très légère augmentation thermique, défenses++)

2. Par augmentation des leucocytes et de leur pouvoir phagocytaire

3. Par augmentation de la synthèse d'interferon (stimulation des leucocytes Alpha et des fibroblastes - Beta)

4. Par augmentation de la production des anticorps de l’intestin grêle

5. Par augmentation de la concentration en lysosyme (substance bactéricide du mucus)

6. Par stimulation hépatique (cellules de Kupffer- macrophages)

7. Par stimulation splénique (macrophages- opsonisation)

 

F. Anti- oxidant et anti-radicalaire

 

1. Par augmentation du glutathion peroxydase, de la catalase

2. Par diminution de la peroxydation des lipides

 

G. Anti-oedèmateuse

 

1. Par augmentation de la perméabilité des membranes

2. Par diminution de la vasodilatation

 

H. Hémostimulante

 

1. Par augmentation de la fixation d’oxygène au niveau des GR

2. Par stimulation des photos récepteurs sanguins

3. Par augmentation de monoamide oxydase plaquetaire

4. Par stimulation des capacités énergétiques sang (MTC)

5. Par augmentation des cellules souches multipotentes

 

I. Radicaux libres

 

1. Radicaux libres oxygénés

• lon superoxyde

• Oxygène singulet

• Peroxyde d'hydrogène

• Radicalhydroxyle

 

2.Source de radicaux libres

• Respiration

• Infections (phagocytose)

• Etats inflammatoires

• Stress

• Pollutions {aériennes,électromagnétiques, alimentaires, etc.)

 

3.Actions délétères

• Altération des membranes

• Vieillissement précoce des tissus

• Altération des vaisseaux sanguins

 

4.Système de protection enzymatique

• Superoxyde dismutase (SOD)

• Gluthadion peroxydase (GPXs)

• Catalase (CAn)

 

5.Solutions thérapeutiques et prévention

• Oligo-éléments

• Sélénium, zinc, magnésium

• Vitamines et assimilés

• Vitamines E,C, 89,Coenzyme 010

• Bêta carotène, caroténoïdes {lycopène,lutéïne,etc.)

• Aliments riches en anti-oxydants

• Fruits : Abricot, ananas, cassis, citron, figue,fraise, kiwi, mangue, myrtille, noix, olive, pamplemousse, pomme, raisin, tomate, etc.

• Légumes: Ail, aubergine, bettrave rouge, brocoli, carotte, crucifères+++, cresson, épinard, oignon, poireau, etc.

• Anti-oxydants

• Antoxyd'in, Oxytonic, Sodilen, Radoccine,Radicalys,etc.

• Mil-thérapie par augmentation de SOD naturelle (thérapie quantique)

 

J. Détoxifiante et anti-toxémie

 

1. Par stimulation des organes émonctoriels (foie, reins,vésicule biliaire, utérus, etc.)

2. Par diminution du cholesterol et des triglycérides

3. Par diminution des métabolites (acide urique, acide oxalique,acide lactique, etc.)

 

K. Antispasmodique

 

1. Par action au niveau des fibres musculaires lisses (oesophage, estomac, intestins, vésicule biliaire, vessie,utérus, sphincters, etc.)

2. Par action au niveau des fibres orthosympathiques (fibres orthosympathiques péri vasculaires}

3. Par action au niveau des fibres musculaires striées (contractures, spasmes, etc.)

 

L. Bio-énergo-stimulante

 

1. Par action sur les organs (cœur, reins,foie, etc.)

2. Par action sur le système endocrinien (glandes surrénales, thyroïde, ovaires, etc.)

3. Par action sur les points biologiquement actifs (stylet laser en option)

• Acupuncture (36 Estomac, 23 vessie, 58 vessie, 4 Tou mo)

• Auriculothérapie (points orthosympathique, rein,e

• Trigger point

4. Par action sur les zones biologiquement actives

• Podoréflexologie

• Manoréflexologie

• Zakharine-GuedeV·illamovsky

• Kuatsu

• Zones neure-lymphatiques de Chapman

• Zones de Jaricot ( derrnalgies réflexes)

• Zones de Vogler

• Zones temporo-sphénoïdales

• Zones mammaires

 

M.Potentialisante

 

Pour toutes thérapies qui sont associées :

 

• Manuelles (ostéopathie,massages,etc.)

• Kinésithérapie

• Homéopahtie

• Phytothérapie

• Oligothérapie

• Micronutrition

• Podologie

• Soins dentaires

• Réflexothérapie